Comment Jésus pouvait-il mourir pour moi quand je n’étais pas encore né ?

Dieu, contrairement à l’être humain, ne voit pas seulement le jour d’aujourd’hui ou celui d’hier, il voit également celui de demain. Dieu est en dehors et au-delà du temps. Il connaît les péchés que nous avons commis et ceux que nous allons encore commettre. Alors la mort de Jésus englobe à la fois hier, aujourd’hui et demain. Tous nos péchés étaient des péchés futurs pour lui, mais il les a payés par sa mort.

La question n’est pas : « Étais-je présent physiquement à la mort de Jésus ? » la question est plutôt : « Les péchés présents à la croix du calvaire, les péchés qui ont conduit Jésus à mourir ont-ils leurs parallèles blottis dans nos cœurs ? » La réponse est oui. Pourquoi Judas a-t-il trahi Jésus ? Eh bien, il était le trésorier qui tenait la bourse du groupe des douze, et nous lisons dans l’évangile selon Jean « …qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait1 ». Cela ne lui suffisait pas, il en voulait plus et toujours plus, au point de monnayer des informations pour livrer Jésus, aussi discrètement que possible, à ses ennemis. Pour finir, il vendit son maître pour 30 pièces d’argent. La cupidité d’un homme et des péchés semblables ont conduit Christ à la croix !

Ensuite, voici les chefs religieux juifs prêts à payer cette somme par jalousie. Ils étaient jaloux de la popularité de Jésus-Christ à leurs dépens. Jaloux de ce que toute la ville les abandonnât pour aller à sa rencontre. Ils étaient tenaillés par la jalousie. Quant à Jésus, il était bon, juste et saint, irrépréhensible. Mais malgré tout cela, leur cœur respirait le meurtre à son égard. Ils étaient envieux et jaloux à l’extrême.

Ne faisons-nous pas face aux mêmes problèmes dans nos vies ? Bien souvent, nous regardons d’un mauvais œil telle personne qui nous dépasse ou qui rivalise avec nous. Nous envions celui qui occupe une position publique, celui qui est sous le feu des projecteurs, et, sans raison valable, nous en sommes jaloux. C’est un péché qui prouve la dépravation de nos cœurs. La jalousie des hommes a conduit Jésus-Christ à la croix.

Ensuite, il y eut Pilate, le gouverneur. Lui, il baissa les bras. Il en était arrivé à la conclusion qu’il ne devait pas cautionner la mort de Christ, mais il a fini par céder et écouter la voix de la foule. Il savait que s’il ne cédait pas, il perdrait la face, car il avait une image à protéger. Il voulait imprégner les pensées du peuple de sa personne. À la fin, il était prêt à fouler aux pieds tous ses principes, il suffisait que son image ne soit pas atteinte. Et si cela voulait dire mort d’homme, même innocent, peu importe ! Quoi qu’il advienne, l’essentiel était de sauver la face.

Vois-tu, les péchés qui ont conduit Christ à la croix sont tous présents dans nos vies : l’appât du gain, la jalousie, l’amour de soi. Nous avons tous participé à la crucifixion de Jésus-Christ. Même si nous n’y étions pas présents, ce sont nos péchés qui l’ont emmené sur cette croix sur laquelle il a pris, à notre place, le châtiment que nous méritons. Sa mort est suffisante pour les personnes de toutes les époques, toi et moi y compris. Pour cela, nous pouvons être éternellement reconnaissants.

  1. Jean 12:5-6

Commandez votre exemplaire du livre "La Foi sur le Gril"

Et bénéficiez d’un frais d’envoi à 0.01€ !

N’avez-vous jamais eu envie d’exposer un chrétien, de le mettre sur la sellette et de le presser de questions difficiles sur Dieu, la Bible, la foi, la science, et le monde, etc. ? Dans "La foi sur le Gril", l'auteur, pasteur et auteur, donne des réponses simples et sans fiorituresà ces questions brûlantes.

Commander le livre

Nos vidéos

Vous voulez parler ?

Si vous vous posez des questions à propos de la foi chrétienne, n'hésitez pas à nous envoyer un message. Nous nous efforcerons de vous répondre du mieux que nous pouvons, pour vous donner des conseils dans votre recherche de la vérité.

Nous préservons la confidentialité de vos informations personnelles, qui ne sont partagées avec aucun tiers.

Copyright © 2019 La Foi sur le Gril | Mentions légales & CGU