La foi et la science : ennemies ou amies ?

« Pourquoi dit-on que les chrétiens dénigrent la science ? » C’est un mythe. En fait, les chrétiens croient que la science est bonne. Elle explique le monde et nous aide en médecine, en technologie, en exploration. La Bible nous demande d’être de bons gérants du monde et, pour ce faire, nous devons le comprendre.

Il y a tant de scientifiques qui sont chrétiens ! Des femmes et des hommes intelligents, qui travaillent dans toutes les branches possibles de la recherche scientifique, ne voient absolument aucun problème entre ce qu’ils croient en tant que scientifique et ce qu’ils croient en tant que chrétiens. Citons par exemple :

« Je peux confirmer que j’ai fait plusieurs découvertes dans mon domaine, mais aucune d’elle n’est comparable à la plus grande des découvertes que j’ai faites. C’était en décembre 1958, lorsque je découvris que Christ était vraiment mon sauveur, mon seigneur et mon Dieu. »
Docteur Robert Selvendran, biochimiste1.

Le grand inventeur américain Thomas Edison a un jour visité la tour Eiffel, et dans son livre d’or, il a noté :

« J’admire tous les ingénieurs, mais surtout le plus grand d’entre eux : Dieu ! »
Thomas Edison

Le Professeur Andy McIntosh est un conférencier International et Professeur émérite de thermodynamique et de la théorie de la combustion. Il a enseigné et fait de la recherche dans ces disciplines pendant plus de trente ans. Il possède un doctorat de théorie de la combustion du département d’aérodynamique et un doctorat de mathématique appliquée. Il est auteur de plusieurs livres et articles scientifiques ; il a mené des travaux de recherches dans le domaine de la combustion des fluides et des solides. J’ai écrit à M. McIntosh pour lui demander s’il vivait un conflit entre sa carrière scientifique et sa foi chrétienne. Sa réponse était :

« En tant que mathématicien, je constate que l’existence même de la logique et de notre habilité à penser montrent que nous sommes faits à l’image de Dieu.

Depuis dix ans, je travaille sur la chambre de combustion interne d’un scarabée bombardier, dont il se sert pour pulvériser  les  prédateurs  qui   essaient   de   l’attaquer. Ce scarabée fait preuve d’un système chimique sophistiqué qui pointe vers le Dieu qui l’a créé. Le fait même que je connaisse Jésus-Christ comme mon sauveur et Créateur m’a ouvert de nouveaux domaines de recherche, en ce qu’il m’a libéré l’esprit, dans le sens que je peux reconnaître ses desseins dans le monde autour de moi. C’est ce qui a conduit à  cette  recherche  fructueuse, en  examinant  le  scarabée bombardier et en reproduisant son système unique de pulvérisation pour les applications d’ingénierie.

C’est un grand mensonge de prétendre que les croyants chrétiens dénigrent la science ; le contraire est vrai. Ce sont les chrétiens qui ont souvent été dans l’avant-garde de la recherche scientifique. en effet, on peut soutenir que c’est précisément en raison de la forte emprise du christianisme dans le passé en europe occidentale, que cela a conduit à la montée de véritables approches scientifiques robustes et expérimentales dans les domaines de la chimie, physique, biologie, astronomie et les mathématiques. »

Alors quel est le problème ? C’est que trop souvent, nous utilisons Dieu pour expliquer l’inexplicable – c’est le Dieu des lacunes, un Dieu bouche-trou que l’on va placer là où la science n’a pas d’explication. Quand nous n’avons pas le contrôle sur quelque chose, comme le temps par exemple, nous parlons d’une « intervention divine » mais aussitôt que la science explique le phénomène, le besoin de Dieu disparaît. Ce raisonnement est faux. Pouvoir expliquer le fonctionnement de quelque chose n’enlève pas le fait qu’il y ait un Créateur.

Imagine que tu marches dans la rue. Tu trouves par terre une montre. Tu n’as aucune idée de son fonctionnement, alors tu en déduis sans problème que quelqu’un l’a fabriqué et l’a placé là. Que se passe-t-il si progressivement tu apprends comment elle fonctionne ? Diras-tu alors que personne ne l’a fabriquée ? Bien sûr que non !

La science nous explique comment les choses fonctionnent dans des circonstances normales. Cela ne met pas Dieu à l’écart ; au contraire, cela nous montre sa grandeur.

Nous vivons dans l’ère de la science, mais la science a ses limites. Elle ne peut pas nous révéler le sens le plus profond de la vie. Elle a permis à l’homme d’aller sur la lune, mais elle ne peut pas résoudre les problèmes que l’homme a si souvent avec ses semblables. Elle peut faire sauter des ponts et réparer des corps cassés, mais elle ne peut pas réparer des cœurs brisés ; elle n’a rien à dire au sujet des failles au fond du cœur humain : cupidité, égoïsme, haine et préjugés. Alors où allons-nous nous diriger pour trouver des réponses ?

« La science est limitée en ce qu’elle ne peut pas expliquer le problème moral du péché. Mon témoignage est que seul le Seigneur Jésus-Christ, qui m’a sauvé il y a 45 ans, peut ôter mon péché et me changer de l’intérieur. Je sais que la décision la plus importante que j’ai prise de ma vie a été de laisser les rênes de celle-ci à Christ. il est mort pour moi en tant que substitut à cause de mon péché, il m’a transformé et conduit chaque instant de ma  vie. Pas seulement dans ma carrière scientifique, mais  dans toute  ma vie personnelle. Je recommande vivement à tout le monde d’aller à lui par la prière. “ Pour lui, par lui et à lui sont toutes choses.” » – Prof. Andy McIntosh

En dépit de tous les progrès technologiques, nous n’avons pas satisfait les convoitises les plus profondes du cœur humain. Il y a 2000 ans, Jésus a proclamé qu’il était « l’eau vive » et que «tous ceux qui viennent à lui et boivent de cette eau n’auront plus soif2 ». Il est toujours cette eau, et les femmes et les hommes du 21ème siècle spirituellement assoiffés, qui viennent à lui, trouvent toujours une satisfaction spirituelle.

Une foi chrétienne personnelle est d’une grande valeur aujourd’hui.

« Nous sommes chanceux d’avoir la Bible et spécialement le Nouveau Testament, qui nous parle tant sur Dieu en termes humains largement accessibles. »
Arthur Schawlow, dr. (1921-1999)3

  1. Citation tirée de Barrett et Fisher, Scientists Who Believe
  2. Jean 4:14
  3. Professeur de physique à l’Université de Standford, gagnant du Prix Nobel de physique (1981), honoré pour son travail sur la spectroscopie laser. Citation prise de Stephen Hawking, The Big Bang and god [Stephen Hawking, Le Big Bang et Dieu] par Henry Schaefer, III.

Commandez votre exemplaire du livre "La Foi sur le Gril"

Et bénéficiez d’un frais d’envoi à 0.01€ !

N’avez-vous jamais eu envie d’exposer un chrétien, de le mettre sur la sellette et de le presser de questions difficiles sur Dieu, la Bible, la foi, la science, et le monde, etc. ? Dans "La foi sur le Gril", l'auteur, pasteur et auteur, donne des réponses simples et sans fiorituresà ces questions brûlantes.

Commander le livre

Nos vidéos

Vous voulez parler ?

Si vous vous posez des questions à propos de la foi chrétienne, n'hésitez pas à nous envoyer un message. Nous nous efforcerons de vous répondre du mieux que nous pouvons, pour vous donner des conseils dans votre recherche de la vérité.

Nous préservons la confidentialité de vos informations personnelles, qui ne sont partagées avec aucun tiers.

Copyright © 2019 La Foi sur le Gril | Mentions légales & CGU