L’Église n’est-elle pas remplie d’hypocrites ?

« Ah non ! Je ne deviendrai jamais un chrétien. Mais enfin, regarde tous ces hypocrites dans l’Église ! »

Peut-être est-ce aussi ton cas ? Voici donc cinq réponses clés que je te propose à ce sujet…

1. « Tu as raison. Il y a bien trop d’hypocrisie dans l’église. Et il y en a toujours eu. mais ce n’est certainement pas accepté.»

Nul ne peut nier que nombreux sont ceux qui vont à l’Église le dimanche, puis vivent le reste de la semaine en ignorant totalement les principes chrétiens. Ce n’est pas de l’hypocrisie. C’est bien pire, parce que cela démontre un échec complet dans la compréhension de ce qu’est le christianisme. Nous ne nions pas non plus que des gens prétendent être chrétiens et vivre selon les valeurs chrétiennes, mais semblent pourtant si incapables d’amour et de compassion que leur vie contredit ce qu’ils affirment. C’est bien de l’hypocrisie, et Jésus était extrêmement offusqué par de telles personnes. Il s’est opposé à eux et leur a dit : « Vous ressemblez à des tombeaux blanchis qui paraissent beaux de l’extérieur et qui, à l’intérieur, sont pleins d’ossements de morts et de toutes sortes d’impuretés. Vous de même, de l’extérieur, vous paraissez justes aux hommes, mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et d’injustice. »1

L’honnêteté nous fait heureusement éclaircir ce tableau, en reconnaissant qu’il y a évidemment de nombreux hommes intègres et droits dans l’Église qui, courageusement, dénoncent cette hypocrisie aujourd’hui. La Bible condamne clairement les hypocrites. La Bible déclare avec autant de force que Dieu jugera les hypocrites2. Dieu est bien plus en colère contre l’hypocrisie que nous ne pourrions jamais l’être.

2. « On ne contrefait que les objets de valeur ! »

L’hypocrite est un faux, quelqu’un qui prétend être autre chose que ce qu’il  est.  Mais  t’es-tu  rendu  compte  qu’on ne contrefait que les objets de valeur ? On fait des copies frauduleuses des tableaux de célèbres peintres uniquement parce qu’ils sont estimés à des prix fantastiques. Aucun faussaire au monde ne perdrait son temps à essayer de produire l’exacte copie des originaux de ce livre que je suis en train d’écrire ! Portant, plus un artiste est connu, plus lui-même doit veiller aux faux. Il en va de même pour le christianisme. Tout ce qui prétend avoir de la valeur est voué à être imité, copié, plagié.

La présence d’hypocrites semblerait en fait impliquer l’existence d’une foi sincère et de grande valeur. Après tout, on ne peut copier qu’un original. As-tu déjà vu un faux billet de 300 euros ? Bien sûr que non ! Parce qu’il n’en existe pas de vrai. S’il y a de faux billets de 500 euros, il doit y en avoir des vrais. S’il y a de faux chrétiens… ! Cela implique l’existence d’une foi vraie, sincère… et de valeur.

3. « Vas-tu vraiment laisser l’hypocrisie décider pour toi avec qui t’associer ? »

Nous avons tous entendu parler d’erreurs médicales  ; mais avons-nous cessé de consulter le docteur pour autant ? Il y a quelques années paraissait la nouvelle de hamburgers contaminés par l’E. coli ; mais as-tu cessé de consommer des sandwichs fast-food ? Certains élus politiques se sont montrés menteurs et hypocrites ; quitteras-tu la France ?

Et où irais-tu d’ailleurs ? Avec quelle confession serais- tu en accord ? Forcément, il y a aussi des hypocrites hindous, musulmans et bouddhistes ; même des athées. Cela me fait penser à un débat entre un athée et un religieux. L’athée a dominé les discussions, mais c’est finalement le religieux qui fut déclaré vainqueur lorsque l’incroyant s’écria, dans un élan incontrôlé : « Dieu merci, je suis athée ».

4. « Il est vrai que beaucoup de ceux qui se disent chrétiens sont hypocrites, mais tous les chrétiens ne sont pas hypocrite »

Disqualifier tous les chrétiens en les accusant d’hypocrisie revient à fermer les yeux face à l’évidence. Pense aux bienfaits immenses que les chrétiens ont amenés à l’humanité. Beaucoup de ceux qui étaient engagés dans la lutte contre la faim dans le monde étaient chrétiens. De nombreux médecins et infirmiers parmi ceux qui aident à combattre l’épidémie du virus Ebola sont chrétiens. Dans le passé, ce sont les évangéliques qui ont sensibilisé l’opinion publique au sujet de nombreuses inégalités sociales.

William Booth, le fondateur de l’Armée du Salut en 1865, un mouvement international, était un pasteur chrétien protestante évangélique. Les miséreux, les indigents qui croupissent dans les taudis, les parias de la société moderne, occupèrent la pensée de William Booth. À ces malheureux, ruinés par la pauvreté ou le vice, il avait consacré sa vie…

« Mon humanité et mon christianisme, si je puis séparer l’un de l’autre, réclament à grands cris quelque méthode plus sûre et plus large pour atteindre et sauver les foules qui périssent. » Booth écrivait ces lignes quelques jours après la mort de sa femme.

« Je me battrai »

Tant que des femmes pleureront, je me battrai.
Tant que des enfants auront faim et froid, je me battrai.
Tant qu’il y aura un alcoolique, je me battrai.
Tant qu’il y aura dans la rue une fille qui se vend, je me battrai.
Tant qu’il y aura des hommes en prison, et qui n’en sortent que pour y retourner, je me battrai.
Tant qu’il y aura un être humain privé de la lumière de Dieu,  je me battrai.
William Booth1, 9 mai 1912

Aujourd’hui, peu de gens savent que l’abolition de l’esclavage votée le 23 février 1807 à Londres est due à William Wilberforce (1759-1833), un politicien chrétien évangélique convaincu. C’est soutenus par leur foi inébranlable en Jésus-Christ que de tels hommes ont accompli des choses extraordinaires et changé positivement  la vie de millions d’êtres humain.

Jean Calvin, le grand réformateur français, demandait aux pasteurs qu’il formait à Genève d’implanter des écoles gratuites en France, pour les enfants le jour et pour les adultes le soir, afin de les alphabétiser. Ainsi ont fleuri en France 3000 écoles primaires, ainsi que des lycées et facultés. Par la suite, les Protestants ont cédé ces écoles à l’état. En Allemagne, Theodore Fliedner (1800-1864), a contribué à la construction d’hôpitaux et à la formation des infirmières. Pendant qu’Henri Dunant (1828-1910) fondait la Croix-Rouge, le Docteur Thomas Bernardo (1845-1905) édifiait des foyers pour enfants. Tous ces personnages étaient chrétiens. Étaient-ils hypocrites ?

Il est facile de généraliser en disant que tous les chrétiens sont hypocrites, et ce n’est pas difficile de trouver quelques exemples pour soulager sa conscience. Mais est-ce une affirmation correcte et honnête ? Es-tu prêt à faire face aux faits réels ?

5. « Tu as raison, l’église n’est pas parfaite. mais Jésus-Christ l’est. Fixe ton regard sur Lui. »

Ruth Bell Graham (l’épouse de Billy Graham, missionnaire de renommée mondiale), nous raconte l’histoire vraie de Pashi, un étudiant indien qui lui dit un jour : « J’aimerais croire en Jésus-Christ. Les Indiens aimeraient croire en Christ. Mais nous n’avons jamais vu un chrétien semblable à Christ. » Ruth Graham nous rapporte qu’elle alla consulter le Professeur Akbar Haqq afin de savoir quelle serait la réponse appropriée pour Pashi. Haqq répondit de manière décisive : « C’est assez simple. Je dirais à Pashi : “Je ne t’offre pas les chrétiens. Je t’offre le Christ à regarder.” »

Personne ne peut échapper à l’accusation d’être hypocrite, excepté Jésus lui-même. Il est le seul à avoir vécu selon les valeurs de Dieu ; le seul à avoir véritablement vécu ce qu’il prêchait. C’est à travers lui seul que nous pouvons échapper à la peine que mérite notre hypocrisie. En vivant dans l’intimité de l’amour sécurisant de Christ, nous devenons libres d’ôter les masques et d’être authentiques, honnêtes.

« On a un peu la même impression lorsqu’on voit un homme chauve qui vend un produit  régénérateur  de cheveux : quelque chose ne va pas, on ressent qu’il y a une contradiction ; tout cela ne peut  être  que  tricherie. Mais s’il s’avérait que cet homme aime être chauve, ou qu’il n’a pas encore essayé son produit ? La vérité est que sa calvitie ne nous dit absolument rien de l’efficacité de son produit, mais elle met mal à l’aise lorsqu’on l’entend le vanter. La seule façon de savoir de manière certaine est de l’essayer soi-même. ii est plus difficile de croire le message annoncé par les “chrétiens” lorsque ceux-ci sont inconséquents et hypocrites ; mais la seule manière de vérifier la valeur de ce message est d’explorer par soi-même ses prétentions. »
Stephen Gaukroger2

  1. le fondateur de l’Armée du Salut
  2. C’est l’évidence même, p. 90 – 91

Commandez votre exemplaire du livre "La Foi sur le Gril"

Et bénéficiez d’un frais d’envoi à 0.01€ !

N’avez-vous jamais eu envie d’exposer un chrétien, de le mettre sur la sellette et de le presser de questions difficiles sur Dieu, la Bible, la foi, la science, et le monde, etc. ? Dans "La foi sur le Gril", l'auteur, pasteur et auteur, donne des réponses simples et sans fiorituresà ces questions brûlantes.

Commander le livre

Nos vidéos

Vous voulez parler ?

Si vous vous posez des questions à propos de la foi chrétienne, n'hésitez pas à nous envoyer un message. Nous nous efforcerons de vous répondre du mieux que nous pouvons, pour vous donner des conseils dans votre recherche de la vérité.

Nous préservons la confidentialité de vos informations personnelles, qui ne sont partagées avec aucun tiers.

Copyright © 2019 La Foi sur le Gril | Mentions légales & CGU